Les chiffres de l’immobilier neuf en Bretagne

A l’approche de la fin d’année 2016, le bilan de l’immobilier neuf en France est très encourageant. Et la Bretagne fait partie des meilleurs élèves.

Chronologie des chiffres de l’immobilier neuf

En 2015, selon les chiffres de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement, 19 500 logements ont été autorisés à la construction (+ 10,9%) et 19 200 ont été mis en chantier (+5,7%).

Même tendance observée en 2016 :

  • Au premier trimestre : ce sont les appartements neufs qui enregistrent la plus belle dynamique avec une progression de 29% des transactions.
  • Au deuxième trimestre, la Bretagne se place dans le palmarès des régions présentant la plus forte progression des autorisations de construire : +23,8%, après la Corse et l’Ile-de-France.
  • L’immobilier neuf continue sur une belle progression au troisième trimestre : + 15% des ventes comparé à 2015.

En décembre 2016, la Fédération des Promoteurs de l’Immobilier dresse un bilan très positif : les ventes de logements neufs ont augmenté de 82% en 2 ans. Avec la reprise des ventes, le marché du neuf retrouve son niveau de 2010, année record pour l’immobilier neuf en général !

Rennes, moteur de l’immobilier neuf en Bretagne

Rennes Métropole concentre la majorité des ventes de logements neufs en Bretagne : au troisième trimestre 2016, 60% des ventes enregistrées en Bretagne ont concerné uniquement la métropole. Suivie de Saint-Malo (10% des ventes régionales).

Brest tire néanmoins son épingle du jeu avec une hausse de 11% des ventes, toujours dans la même période. La ville attire particulièrement les investisseurs, qui représentent 76% des acheteurs.

Un contexte favorable à la relance de l’immobilier

Les conditions d’emprunt exceptionnelles, l’élargissement du prêt à taux zéro (PTZ), et le plan de relance gouvernemental dans le logement neuf avec notamment le dispositif de défiscalisation Pinel ont permis de rassurer les primo-accédants et les investisseurs, presque absents du marché de l’immobilier neuf en Bretagne ces dernières années.

La loi Pinel pourrait être prolongée au-delà de 2016. En tout cas, Emmanuelle Cosse, ministre du Logement, promet de « poursuivre et renforcer » ces résultats, à la fois positifs pour le logement et pour l’emploi. Le marché breton de l’immobilier neuf devrait ainsi connaître une nouvelle année de croissance.