Immobilier neuf : Construire son patrimoine avec du Pinel

Avec le dispositif Pinel, l’investissement immobilier dans le neuf est à portée de tous. Il propose en outre de nombreux avantages. Il suffit de bien anticiper son projet, et de respecter certaines conditions.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Avec la loi Pinel, le gouvernement souhaite encourager l’investissement immobilier des particuliers, dans le but de redynamiser le secteur tout en développant l’offre de logements à louer.

Concrètement, le dispositif consiste à acquérir un logement neuf destiné à la location pour une durée prédéterminée. En contrepartie, l’investisseur bénéficie d’une réduction d’impôt sur le revenu de 12%, 18% ou 21% suivant la durée de location. Cette réduction d’impôt peut s’élever jusqu’à 63 000€.

Quelles sont les conditions pour investir en Pinel ?

Le logement neuf doit d’abord être éligible Pinel, c’est-à-dire qu’il doit être labellisé BBC ou RT 2012, situé dans l’une des zones géographiques définies par la loi, et son prix au m2 ne doit pas dépasser 5 500€.

Quant à la location :

  • Elle doit porter sur une durée de 6, 9 ou 12 ans ;
  • Les ressources du locataire ne doivent pas dépasser un plafond de ressources ;
  • Il convient de respecter les plafonds de loyers établis selon les zones Pinel.

Par ailleurs, le plafond d’investissement est fixé à 300 000€ et est limité à deux logements par an.

Pourquoi opter pour ce dispositif d’investissement ?

Acheter sans apport

Ce dispositif offre la possibilité de constituer son patrimoine sans apport. Ce sont les loyers perçus et les avantages fiscaux (réduction d’impôt et déduction des frais, travaux et intérêts d’emprunt…) qui financent l’achat du bien.

Valoriser son patrimoine

En choisissant un logement pourvu de services et commerces à proximité, situé dans une commune à forte demande locative et en hausse démographique, il est possible de dégager une bonne rentabilité locative (entre 3% et 7% bruts par an) et/ou une belle plus-value à la revente.

Que faire après l’engagement de location ?

Au terme de la durée d’engagement de location (6, 9 ou 12 ans), plusieurs solutions sont possibles :

  • Poursuivre la location de bien. Dans ce cas, l’investisseur n’est plus contraint de respecter le plafond de loyer imposé par le dispositif Pinel ;
  • Louer le logement à ses descendants ou ascendants ;
  • Vendre. Dans ce cas, le logement sera revalorisé, permettant de dégager une plus-value intéressante.