Immobilier neuf et transition énergétique

Premier poste de consommation énergétique en France, l’immobilier représente un levier de la transition énergétique.

Qu’entend-t-on transition énergétique ?

La transition énergétique désigne l’abandon progressif des énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz) au profit d’un nouveau modèle énergétique, basé sur les énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse…).

Concrètement, elle se traduit par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte qui prévoit de diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre (GES) et de 30% la consommation des énergies fossiles d’ici 2030.

Le parc immobilier, consommateur d’environ 45% de l’énergie et responsable de 23% des émissions de gaz à effet de serre en France, est directement concerné par la transition énergétique.

Développer les bâtiments à énergie positive (Bepos)

Actuellement, les nouvelles constructions doivent respecter la réglementation thermique 2012 (RT 2012). Visant à limiter la consommation d’énergie et à réduire les émissions de gaz à effet de serre, la RT 2012 impose une consommation limite de 50 kWh / m2 par an.

Mais avec la loi de transition énergétique, le gouvernement veut aller plus loin, en développant les bâtiments à énergie positive (Bepos) et à faible empreinte environnementale. En témoigne la mise en place du label « énergie-carbone » qui anticipe la RT 2018.

La valorisation des énergies renouvelables, l’auto-alimentation en énergie, l’émission zéro carbone, la limitation des déchets de construction et d’entretien des bâtiments, la mutualisation de l’énergie entre les bâtiments (smart grids) sont autant de solutions durables qui devraient être expérimentées et développées dans les prochaines années.

Le carnet de santé numérique des logements

La loi de transition énergétique instaure l’obligation de créer un carnet numérique de suivi et d’entretien du logement. En attente de décret, ce document devrait être obligatoire pour tout permis de construire déposé à partir du 1er janvier 2017.

Le carnet numérique devrait mentionner toute information utile à « la bonne utilisation, à l’entretien et à l’amélioration progressive de la performance énergétique du logement ». L’objectif est double :

  • Inciter les propriétaires à réaliser les travaux d’entretien et de rénovation nécessaires. Sachant que les dépenses seront optimisées et, in fine, le bien valorisé ;
  • Agréger les données sur l’amélioration des performances énergétiques des bâtiments.