Les garanties locatives pour sécuriser son investissement immobilier ?

Nous avons tous entendu des propriétaires se plaindre de loyers impayés ou de dégradations du fait d’un locataire peu respectueux. Cela peut même représenter un frein pour des personnes qui souhaiteraient réaliser un investissement locatif dans la perspective de défiscaliser ou de créer de nouveaux revenus.

Il existe pourtant des solutions qui vous permettent de vous assurer que la location se passe sereinement.

La Garantie Visale : l’assurance pour locataire

La Garantie Visale est un dispositif assez récent visant à sécuriser les revenus locatifs des propriétaires bailleurs et de faciliter l’accès au logement.

Ce dispositif d’assurance gratuit est proposé par Action Logement à des salariés qui louent un logement du parc privé (location vide ou meublé en longue durée). Le dispositif s’adresse essentiellement au moins de 30 ans mais peut être utilisé également pas des personnes en précarité de plus de 30 ans (intérim, intermittents, etc.)

La Garantie Visale fait office de caution, le locataire n’a donc plus besoin de garants car elle couvre des loyers impayés sur une période de 36 mois. Cependant la garantie ne prend pas en charge les dégradations du fait du locataire.

Les conditions d’éligibilité à la garantie Visale :

  • Locataires de moins de 30 ans ou en précarité
  • Loyer plafonné
  • Bail en résidence privée

La Garantie Loyers impayés (GLI) : l’assurance pour propriétaire

La GLI est souscrite par le bailleur auprès d’un assureur. Elle couvre d’éventuels loyers impayés dans une limite de 65 000€.

Elle prend en charge également :

  • Les remboursements des frais consécutifs aux dégradations locatives
  • Les départs prématurés (imprévisible et soudain) : loyers perdus pendant toute la durée de non-location
  • La vacances locatives
  • Les frais de procédures

Les conditions d’éligibilité d’une GLI :

  • Un revenu au mois 3 fois supérieur au loyer
  • Un locataire en CDI ou une caution solidaire
  • Location longue durée uniquement
  • Bail en résidence privée

Il est important de noter que ces conditions ne seront vérifiées par l’assureur qu’en cas de litige. Il est donc essentiel, en tant que propriétaire bailleur, de s’assurer que les conditions soient respectées tout au long du contrat.

Ces deux solutions répondent à des besoins de réassurance différents. Il est clair que la GLI offre un cadre très rassurant mais bien évidemment cela a un coût et peut impacter votre rentabilité locative. Cependant, la tranquillité n’a pas de prix pour certains d’entre vous alors renseignez-vous auprès de votre assureur !